DÉCEMBRE-JANVIER 2018/2019

Les gilets jaunes protégeant la tombe du soldat inconnu ! Honneur à ces femmes et ces hommes !

par Gérard BRAZON

Nous vivons une époque terrible ! Une époque qui est un désastre pour les peuples d’Europe ! Pour ceux de l’Union Européenne ! Nos peuples vivent sous le joug de dirigeants totalement déconnectés des réalités vécues par les populations !

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » disait Platon, et cet homme qui vivait sans smartphone, sans pétrole, sans voiture électrique, connaissait les hommes ! Ceux-ci n’ont pas changé, le fond de cette humanité est, et reste la même en matière de politique, et de tyrans ! 
Nous nous moquons du paysan du moyen-âge qui n'avait pas de smartphone et ne connaissait pas l'avion et cependant, nous serions incapables de vivre sans eau courante, sans électricité, ni pétrole, si ce n'est même de cultiver avec uniquement ses mains ! 
La tyrannie est un mot ancien, un mot qui décrit les mêmes maux que ceux que nous vivons actuellement avec des dictatures douces comme les nôtres ! Les tyrans d’hier ont modifié leurs façons de tyranniser les peuples en se masquant derrière des entités qui elles au fond, n’ont aucun pouvoir ni responsabilité !
En Union Européenne, les peuples se réveillent doucement et chacun à sa manière ! En France c’est toujours violent ! L’un des préjudices d’avoir refusé de prendre part à la vie politique est que vous finissez par être gouverné par vos subordonnés, nous dit le même philosophe ! Nous sommes en effet, gouvernés par des veaux énarques n’ayant aucun bon sens !  
N’est-ce pas la réponse à faire pour ceux qui à chaque élection, refusent de prendre part à la vie politique ? Une réponse à ceux qui prétendent à l’inutilité de l’élection ! Les causes de ce refus, sans en juger les raisons, c'est aussi le début de la mèche qui mène à l’explosion ! 
Ce sont bien ceux qui sont les intermédiaires déclarés, les Députés, les Sénateurs, les "élites" en général qui sont les auteurs de cette mèche ! C'est bien eux qui prétendent et qui finalement, ne servent que de faire valoir en masquant les vrais responsables ! Est-ce complotistes de dire cela ?
En Angleterre, en Italie, en Hongrie, Autriche, Slovaquie, Slovénie, Pologne, et dans d’autres pays, les peuples ne sont plus les dupes ! Ils ont fait la jonction avec des femmes et des hommes qui ont compris leurs préoccupations et qui sont conscients des fondations culturelles de leurs peuples !
Ces dirigeants ont fait le choix de ne pas agir comme les autres états de cette Union Européenne ! L'État est le plus froid des monstres froids. Il ment froidement ; et voici le mensonge qui s'échappe de sa bouche : « Moi l'État, je suis le peuple », disait Nietzsche ! 
C’est ces peuples qui refusent cette froideur, ce mensonge, cette peur que diffusent certains médias à la solde du pouvoir et dont on retrouve sur certaines façades de ceux-ci, comme sur BFMTV, des inscriptions désobligeantes à leur encontre !
Ce peuple sait qu’on lui ment en permanence et qu’on ajoute au fardeau fiscal qu’il porte, toujours plus de charges en lui disant que la carotte n’est pas loin, juste un pas de plus, puis encre un, et cela indéfiniment ! Aujourd’hui, il veut déposer sa charge, et l’on dit de lui qu’il est inconscient, voire insouciant, voire responsable de la mauvaise « transition énergétique » ! Pour un peu, on le rend responsable de sa flatulence pour cause de Co2 ! L’homme est à terre, essoufflé, et il reçoit des avanies pour le pousser à se relever ! À quand le fouet après l'écologie punitive ?
Partout en Europe, c’est le même scénario ! La mondialisation est la finalité de ces dirigeants, et ces nouveaux bergers poussent les moutons électeurs à la grande tonte, à la récolte de demain, celle qui fera des peuples libres et souverains, des tondus enchaînés !
Ces dirigeants ont mis en place de multiples barricades juridiques qui cherchent à lier, interdire, contrer, juger, condamner (Justice Française, Commission Européenne, CEDH, etc.) ! Ils ont compris qu’ils n’avaient plus besoin de garde armée, des échafauds dressés en places publiques pour faire peur, et qu’ils suffisaient  de laisser juste un peu de quoi manger, dormir et posséder une télévision afin que le mouton s’imagine libre ! Mais aujourd’hui, un jeune inconscient a voulu aller plus vite que la musique, et il a privé le troupeau du minimum ! Le masque du berger est tombé, et les moutons ont pu voir les loups ! 
Ce n'est pas le changement de pieds des médias comme France-Radio-Télévision, et  RMC - BFMTV qui semblaient s'amuser hier encore avec les gilets jaunes, et qui aujourd'hui s'affolent en se voyant quelque peu, dépassés par les réalités ! 
Le véritable auteur de la guerre est celui qui la rend inévitable. Il n’est pas celui qui l’a déclaré mais celui qui la rend nécessaire disait Montesquieu ! 
Emmanuel Macron n’a pas déclaré cette guerre, ce sont ces prédécesseurs qui ont entamé les hostilités contre le peuple. Les Mitterrand, les Chirac, Sarkozy, Hollande. 
Emmanuel Macron n'a pas fait que mentir, il a commis le pire en insultant la France avec son crime contre l’humanité, insulter le peuple des usines en disant qu’ils sont analphabètes, gaulois réfractaires, incultes, etc.  
Partout en Europe, les peuples se réveillent d’un mauvais rêve ! Les Français sont en concurrence avec des esclaves payés avec 200€ au mieux, voire avec un lance-pierre ! Cette Union Européenne est une chasse gardée des multinationales qui ont su mettre en concurrence des ouvriers, des services, des avantages sociaux ! Quand une entreprise peut faire venir chez elle des travailleurs polonais, ukrainiens, roumains, etc., dans ses usines et chantiers, pourquoi embaucher des travailleurs français bien plus coûteux !
Emmanuel Macron dans sa précipitation, a touché à l’outil de travail et de loisir des français vivant en province ! Des femmes et des hommes qui n’ont rien d’autre que leurs voitures, souvent anciennes, roulant au diesel et qui se verront pénalisées au moment des contrôles techniques. Ils se verront dans l’impossibilité de changer de voitures, et de faire le plein au nom de la « transition énergétique », parce que les dirigeants de France refusent de taxer les paquebots, les porteurs de frets qui polluent en un voyage, l’équivalent de 50 millions de voitures Française ! 
Emmanuel Macron ne veut pas toucher à la fiscalité du kérosène qui est utilisé par 10 % de la population qui a les moyens de voyager en avion, mais il souhaite interdire des centrales nucléaires qui ne polluent pas, pour du vent (éoliens) qui eux, vont polluer les paysages, tuer des oiseaux migrateurs, générer un bruit lancinant rendant fous les riverains, et des panneaux solaires (énergie solaire), tous deux, par définition, intermittents ! Tous deux générant eux-aussi, des difficultés comme à dépolluer la terre des tonnes de béton mis en place pour les éoliennes ! De même que l'on ignore encore, comment traiter écologiquement les panneaux solaires en fin de cycle !
Je connais dans mon village dans le Loir et Cher, une majorité de retraités qui vont se retrouver pris à la gorge par ces augmentations et les nouvelles réglementations ! Alors si je déteste les violences commises à Paris et singulièrement à l’Arc de triomphe, tout en admirant le bouclier de gilets jaunes protégeant la tombe du soldat inconnu des voyous-casseurs, je ne céderai pas à la manière d’un Éric Brunet sur RMC et autres, à condamné les gilets jaunes ! Les débordements sont à l'origine, ceux de nos dirigeants ! Toujours cette inversion des responsabilités ! 
Il faut juste faire attention à cette gangrène que sont les casseurs, et pourquoi pas, les neutraliser sur place si c’est possible !
Les autorités savent faire la différence et connaissent bien les heures ou la diversité sévit, ou les briseurs de vitrine arrivent, c’est-à-dire, juste après la sieste de l’après-midi, pour qu’en fin de soirée, ils se ravitaillent en pratiquant la forme de vol la plus connue chez eux, la razzia !

G.B.

Partager cette page

S'abonner à « Méthode »


Saisissez votre adresse mail dans l'espace ci-dessous : c'est gratuit et sans engagement

Nous contacter