FÉVRIER - MARS 2020

Adnan Azzam, voyageur syrien, à Novotcherkassk

par Elena SYDOROVA

Qui est Adnan Azzam ?

Adnan Azzam est né à Soueïda en Syrie. Après avoir achevé ses études en Droit à Damas, il se lança dans le plus long voyage à cheval au monde de 1982 à 1986 pour faire connaître le monde arabe aux Occidentaux.
En 1986, il s’installa à Paris pour être journaliste dans le domaine de la politique et gérer l’association dont il sera président fondateur : « Marche des valeurs ». Toujours axé sur les problématiques des relations entre l’Ouest et l’Est, Adnan écrira deux livres et tournera trois films documentaires.
En 2009, ses activités trouvèrent une reconnaissance dans la société française et il fut fait Chevalier de l’Ordre national du Mérite.
Dès que la guerre commença en Syrie, en 2011, sans hésiter, il revint dans son pays natal pour être avec son peuple durant ces moments difficiles. Il passera chaque jour avec des victimes. Durant six années, Azzam écrira huit livres et tournera un film documentaire en 2017, avec lequel il débutera une tournée internationale de présentation afin d’éclairer le public sur les réalités du conflit en Syrie.
En avril 2018, Adnan est inspiré par un nouveau projet pour aller jusqu’à Moscou…

Voyage à cheval Damas-Moscou

La cause principale de ce nouveau voyage à cheval d’Adnan Azzam est de témoigner de la bravoure et la fermeté de son peuple, la sagesse de son Président et sa victoire contre le terrorisme. En souhaitant remercier le peuple russe pour le soutien apporté à son peuple, Adnan débute son voyage à pied accompagné en bride par Nayasek. Nayasek, une jument de race qu’il souhaite réserver comme un cadeau pour le Président Vladimir Poutine.
Après avoir traversé la Jordanie, l’Irak, l’Iran, l’Azerbaïdjan, Adnan nous déclare que son voyage en Russie commence officiellement à Novotcherkassk.

Novotcherkassk

Novotcherkassk est la capitale mondiale des Cosaques. Passionné par ce peuple, Adnan y a trouvé beaucoup des ressemblances avec le sien en ayant évoqué plusieurs épisodes historiques.
Le 3 décembre 2019, il faisait nuit quand nous avons rencontré les trois voyageurs : Adnan, son chauffeur Waseem et sa jument Nayasek.
Waseem se déplaçait dans un petit microbus rempli par la provision mais qui tout de suite attire l’attention par le foin sur le toit et l’inscription « Syrie et Russie pour la Paix ».
Le plus étonnant c’est que nos voyageurs ne savaient jamais l’itinéraire précis qu’ils prendraient ni même l’endroit où ils s’installeraient. Il faut avoir une grande confiance au destin pour voyager ainsi en plein hiver. Pourtant le destin semble avoir été toujours bienveillant.
À Novotcherkassk c’est le Professeur Evgeny Kolbachev qui a hébergé les chevaliers de la Paix. D’autres enseignants ont aidé à trouver du foin et de l’avoine pour Nayasek.
Source : https://www.npi-tu.ru

Le 4 décembre 2019, la visite de la Cathédrale de l'Ascension de Novotcherkassk était importante pour Adnan. Selon lui, il n’y a pas de différences dans les religions et la croyance en Dieu et c’est ce que devrait nous réunir.
Source : https://www.npi-tu.ru

Ce jour-là, il y avait une grande fête religieuse – la Présentation de Marie au Temple. Durant la liturgie tous les militaires qui se sont battus pour la Patrie ont été évoqués. Adnan avec Waseem ont prié ensemble avec les Novotcherkasskiens, en ayant une pensée particulières envers les soldats russes et syriens.
Les prêtres ont montré la Cathédrale aux peintures exceptionnelles et lui ont fait découvrir l’histoire de son édification, ainsi que l’histoire des Cosaques du Don. La sépulture des héros du Don se trouvait au sous-sol où les voyageurs ont pu savoir encore plus sur la vie et le mort des Cosaques.
Au sein de l’Université Polytechnique d’État du Sud de la Russie M. I. Platov, Adnan Azzam a été accueilli par les enseignants-chercheurs, les étudiants et les Cosaques de la Sotnia1 de Platov. Durant ces échanges enrichissants, les invités ont trouvé beaucoup de points communs dans leurs cultures et valeurs.
Source : https://www.npi-tu.ru

Ivan Revine, Ataman de la Sotnia de Platov, a retracé l’histoire de l’Université. Mais il paraissait également impossible pour les voyageurs de ne pas visiter le monument et rendre hommage à Alexandre Pozinitch, mort pour la Syrie.
Le soir l’Ataman Revine a participé à la définition de l’itinéraire pour nos hôtes, en impliquant le réseau des Cosaques afin qu’ils puissent être hébergé à chacune de leurs étapes.
Cette rencontre avec Adnan Azzam a fait naître une vraie amitié et complicité entre nos peuples. La démarche d’Adnan a su toucher les cœurs des Russes. La démocratie publique est parfois beaucoup plus puissante que les relations politiques. En traversant à pied chaque parcelle de la terre russe et en communiquant avec les gens, ce fut indéniablement la meilleure idée pour comprendre la culture, les réflexions du peuple, leurs âmes et donner en retour la même chose.
Le 25 janvier, le grand voyage s’est, sans encombre, terminé à Moscou avec la conférence de presse et la projection du film sur la Syrie.
Adnan Azzam avec notre ami Emmanuel Leroy, que nous remercions d’avoir créé le lien entre Adnan et nous

Sergueï Lavrov, Ministre des Affaires étrangère de la Fédération de Russie a beaucoup apprécié cette initiative d’Adnan Azzam qui a contribué au renforcement des liens amicaux entre les peuples.
Nayasek est restée en Russie et nos voyageurs sont retournés en Syrie avec l’envie pour Adnan de revenir un jour à Novotcherkassk retrouver ces Cosaques qui l’ont si bien accueilli.

E.S.

NOTE

1. Une sotnia (en russe : сотня) est une unité militaire cosaque représentant un escadron composé d'une centaine (sotnia) d'hommes.

Partager cette page

S'abonner à « Méthode »


Saisissez votre adresse mail dans l'espace ci-dessous : c'est gratuit et sans engagement

Nous contacter