FÉVRIER-MARS 2019

Poésie : Entre le ciel et la mer

par Gaétan BOUCHARD

ENTRE LE CIEL ET LA MER

Entre le ciel et la mer, pointe l'horizon lointain,
Entre la Bretagne et le Québec : une chanson
Les vagues déferlent bruyamment sur l'océan
Un esquif a résisté aux cisailles de la mer,
Mais des marins ont péri au service de l'OTAN.
Ils flottaient en cubes de glace sur la mer sévère.
En terre du Danemark pleurent femmes et enfants. 

De jeunes hommes qui partirent affronter le destin,
Pour tout simplement gagner leur pain quotidien
À la recherche d'ennemis sur les eaux amères.
J'ai vu le navire frôler la petite sirène un matin,
Et s'élancer à l'assaut des vagues meurtrières.
Ô hommes de la mer, vous ne reposez dans les fonds,
Vous dormez sous la terre natale de votre pays adoré.

Le navire délaissé traversait l'Atlantique jusqu’à Terre-Neuve.
Des fonds marins les sirènes vous cherchent éternellement,
Des mélodies célestes vous bercent, ô pauvres marins.
Les enfants orphelins ont cessé leurs pleurs, ont grandi, 
Sont devenus des braves, s'enrôlent pour servir le pays.
Plusieurs repartiront à la conquête des horizons infinis,
Puisse la paix un jour étreindre de ses mains la terre. 

Votre mère l'océan réclame désespérément ses fils, 
Vous ne reposerez jamais dans les fonds abyssaux.
Le malheureux capitaine a été jugé en cour martial.
Il n'eût pas fallu abandonner le navire protecteur. 
Nous marins canadiens, tentèrent de vous secourir.
Mais l'océan glacé vous a endormi pour l'éternité. 
Reposez en paix, sous la terre, entre le ciel et la mer.


Gaétan Bouchard
Montréal le 14 février 2019

Partager cette page

S'abonner à « Méthode »


Saisissez votre adresse mail dans l'espace ci-dessous : c'est gratuit et sans engagement

Nous contacter